Grand concert de soutien Aux Petits Joueurs à Paris le 23 octobre 2016

Au secours des «Petits Joueurs»

soiree-petits-joueurs-oct-2016-0

soiree-petits-joueurs-oct-2016-1

soiree-petits-joueurs-oct-2016-2

soiree-petits-joueurs-oct-2016-3

soiree-petits-joueurs-oct-2016-4

soiree-petits-joueurs-oct-2016-5

soiree-petits-joueurs-oct-2016-6

soiree-petits-joueurs-oct-2016-7

soiree-petits-joueurs-oct-2016-8

Le resto concert parisien couru des artistes risque de fermer ses portes prochainement en raison d’une procédure judiciaire longue et complexe qui oppose le gérant actuel et les propriétaires.

«Nous avons besoin de votre aide pour pouvoir continuer à maintenir ce lieu vivant», lance Olivier David, le gérant des Petits Joueurs sur Internet. Situé au 59 rue Mouzaïa dans le XIXe arrondissement de Paris, ce restaurant qui accueille régulièrement des groupes de musique est menacé de fermeture à cause de la résiliation du bail et, semble-t-il, de la mauvaise foi des propriétaires. Olivier David qui a repris les Petits Joueurs en 2008 lancera un concert de soutien le 23 octobre (à partir de 16h) pour récolter des fonds destinés à la fois à créer un autre lieu et à payer les frais d’un procès commencé en septembre 2010.

Un procès long et complexe. Olivier David explique: «Au terme de la procédure, la compensation financière que nous espérons ne permettra pas de garder Les petits Joueurs mais permettra peut-être d’ouvrir un nouvel endroit. Plus de 150 000 euros de frais de justice ont été engagés.

Un douze sur vingt aux Gault et Millau

Suite à des mouvements de terrain et d’importantes infiltrations qui touchent le toit, nous sommes en procès avec les propriétaires depuis six ans. Alors que le procès évolue en leur défaveur, ces derniers essayent de nous avoir à l’usure, en repoussant les échéances et en tentant de nous couler financièrement avant l’issue du procès qui devrait avoir lieu en juin 2017.»

Olivier David indique que «les propriétaires ont été condamnés à la résiliation définitive du bail au tort exclusif des propriétaires.» Dans le passé, cet homme débonnaire dirigeait un autre établissement de restauration déjà baptisé Aux Petits Joueurs, mais situé rue de la Main d’or (XIe). «J’avais eu un douze sur vingt aux Gault et Millau», rappelle-t-il fièrement. Les chanteurs et musiciens ne pouvaient s’y produire à cause des «nuisances sonores» qu’auraient subies les riverains. C’est pour cette raison qu’Olivier David avait acquis l’établissement «complètement insonorisé» du XIXe.

NOTE: Aux Petits Joueurs, 59 rue Mouzaïa 75019 Paris. Tél.: 01 42 41 23 80. Ouvert du mardi au samedi, de 18h à 2h. www.auxpetitsjoueurs.com

Facebook Twitter Email Email

Pas encore de commentaire... Lancez-vous !

Ecrivez un commentaire